Je donne à l’Eglise

Services-contacts

Catégories

Archives

Saint du jour

Chemins vers l’oraison

Chemins vers l'oraisonCe livre paru chez Parole et Silence parle de Dieu, comme une biographie parle d’une vie et un polar d’intrigue… un dieu omniprésent dans ce monde qu’il a créé et le cœur de l’homme qu’il a façonné. Parce que nous entretenons sur Lui quantité d’idées fausses,nous avons choisi de méditer d’abord sur « l’humilité de Dieu ». (Étape 3 p31-35)

Il existe des âmes visiblement douées pour la prière ; la prière est en elles comme une respiration circulaire enveloppant le créé dans le Créateur, réinstallant le Créateur dans la création. D’autres voudraient bien accueillir dans leur moi barricadé la présence qui habite les premières… Mais comment faire pour atteindre Dieu ?


Chemins vers l'oraison

Il existe des âmes visiblement douées pour la prière ; la prière est en elles comme une respiration circulaire enveloppant le créé dans le Créateur, réinstallant le Créateur dans la création. D’autres voudraient bien accueillir dans leur moi barricadé la présence qui habite les premières… Mais comment faire pour atteindre Dieu ? (premières étapes).

L’itinéraire de ces Chemins vers l’oraison s’adresse à ceux qui cherchent : il se situe à la jonction d’un athéisme incertain et mécontent de soi, et du désir naissant de la rencontre de l’Autre, si proche en vérité, et qui serait Dieu.

La pédagogie constante du Seigneur étant d’aide et d’attention, nous avons essayé de reprendre ce modèle, attribuant au chercheur d’absolu vite découragé, un accompagnateur, un guide pour la route qu’il a en partie effectuée, capable de partager clartés et obscurités, de pointer les choses belles, en signalant les ornières à éviter.

Nous avons donc, en filigrane de ce texte relativement simple, la structure d’un dialogue entre un accompagnateur et un accompagné. Le dialogue est ouvert à de multiples questions, autant de chemins qui ne seront pas tous suivis. Au fond, l’accompagné a perdu la carte d’identité de Dieu : il a souvent mis à sa place quelques traits incohérents, des idées fausses, doublées de peur, d’angoisse, et de vaine culpabilité. Or, on ne peut prier un visage inconnu, avec un cœur qui ne l’est pas moins.

Chacun peut constater que l’entreprise est difficile : de nombreuses étapes sont décapantes, et ne cachent point le prix à payer pour continuer la quête de Dieu, quand les difficultés s’accumulent (étapes VI, VII, VIII), suscitant nuits et sécheresses imprévisibles.

Pour le dire brièvement, nous reprenons les prières remontant de l’enfance, racines lointaines de notre foi adulte. Nous accueillons ensuite la beauté du cosmos, qui signe la puissance de Dieu. La présence des saints découverte au fil des étapes nous apprend comment le Christ habite en nous.

Si ces différentes intuitions parlent au cœur et à l’intelligence, l’écriture de ces Chemins n’aura pas été vaine.

Pour acquérir → Les chemins vers l’oraison ← cliquez sur le lien.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.