Je donne à l’Eglise

Services-contacts

Catégories

Archives

Saint du jour

Grande soirée de clôture

Presque deux ans ! Le cycle des conférences sur les sources Chrétiennes de la Provence qui a accompagné la construction de la nouvelle église, initié par Guy-Jean Abel et “Les Amis de St Hippolyte“, touche à sa fin. La dernière conférence sera animée par Jean-Maurice Rouquette et Jean Guyon.

Vous êtes cordialement invités à la grande soirée qui marquera cet événement dans la nouvelle église de Venelles. Venez nombreux, invitez vos amis.

Jeudi 16 octobre 2008 à partir de 19h00
dans la nouvelle église de VENELLES

Programme

Présentation du cycle par le Professeur Jean Guyon
CNRS – MMSH / Université de Provence

Saint-Jean d’Arles, la fondation et les débuts du monastère
Conférence par monsieur Jean-Maurice Rouquette
Président de l’Académie d’Arles
Conservateur en chef honoraire du Patrimoine

L’Institut des Sources Chrétiennes
par le Père Dominique Bertrand s.j
Ancien Directeur des Editions

Le groupe Siloë et la librairie du Baptistère d’Aix
Présentation de livres et dédicaces

Saint-Jean d’Arles

Jean-Maurice ROUQUETTE

Conservateur en Chef Honoraire du Patrimoine
Ancien Directeur des recherches

Saint-Jean d’Arles, la fondation et les débuts du monastère

508-2008 – cette année la fondation de Saint Césaire fête ses quinze siècles ! Depuis plusieurs années, des fouilles savantes et difficiles mettent au jour des vestiges insignes de ce monastère. Sans évoquer ces travaux, dont les chercheurs présenteront les résultats en temps voulu, cette conférence a pour objet de faire le point sur tout ce que nous apportent les sources littéraires paléochrétiennes sur la création du monastère et la vie des premières abbesses.

Devenu Evêque d’Arles en 502, Césaire, ancien moine de Lérins, fera dans sa carrière épiscopale une large place à la fondation d’un monastère de femmes, dédié à Saint Jean-Baptiste et confié à sa sœur Césarie, entourée de quelques compagnes. A sa mort en 542, la communauté compte plus de deux cents religieuses !

La conférence relatera les péripéties matérielles de cette fondation dans une ville assiégée par les Barbares et la longue recherche spirituelle de Césaire pour rédiger la première règle destinée aux moniales.

L’étude des textes permet de reconstituer la succession abbatiale : Césarie, morte après 525, est remplacée par Césarie-la-jeune, à laquelle succède Liliola (562-569) puis Rusticule consacrée abbesse dans la 19° année, qui devait mourir le 11 août 627. Elle sera remplacée par Celsa, dont on sait seulement qu’elle prit soin de rédiger la “Vita” de Resticule.

Le rayonnement de leur direction spirituelle a permis à la Règle de Césaire de se diffuser largement dans le royaume des Francs, à commencer par le monastère créé à Poitiers par la reine Radegonde.

Sources Chrétiennes

L’Institut des Sources Chrétiennes parrainera notre soirée grâce à la présence du Père Dominique Bertrand s.j. qui en a été le directeur général pendant plus de 20 ans. Nous rappelons que la revue scientifique « Sources Chrétiennes » a été crée par le Cardinal Henri de Lubac et le cardinal Jean Daniélou. En raison de sa qualité elle a acquis une réputation mondiale et est utilisée dans de nombreuses universités francophones et étrangères qui enseignent le latin et/ou le grec. La réputation de Sources Chrétiennes n’est plus à faire dans les milieux religieux ni dans les milieux profanes. On observera que ces derniers temps le Cardinal Ratzinger (Benoît XVI) y a publié deux livres en lien avec les catéchèses qu’il présente chaque mercredi dans la grande salle d’audience du Vatican. Le retour à l’étude des Pères de l’Église, appelé plus couramment patristique, est une des grandes tendances de l’évolution et de la mutation dans la réflexion de l’Église d’aujourd’hui.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.